Augmentation mammaire, lifting des seins : les risques éventuels

Lorsque l’on envisage une augmentation mammaire ou un lifting des seins, il faut prendre en compte les risques liés à l’anesthésie générale, mais aussi ceux qui sont induits par l’intervention elle-même. Ces sujets sont toujours abordés lors d’un rendez-vous, en amont de l’opération, à la clinique Dr. Wim Danau.

Quels sont les principaux risques d’une augmentation mammaire ?

Un lifting des seins ou une augmentation mammaire impliquent une incision au niveau du mamelon et/ou au niveau du pli du sein. Cet acte peut provoquer un hématome plus ou moins important, qui se résorbe généralement assez rapidement, mais peut être douloureux. De plus, une intervention chirurgicale comporte toujours un risque d’infection, mais dans le cas d’un lifting des seins ou d’une augmentation mammaire, c’est un risque minime. Enfin, une galactorrhée, un problème de cicatrisation, ou encore une irritation au niveau des points de suture peuvent survenir, mais, là encore, ce sont des réactions peu fréquentes.

Quelles sont les complications possibles ?

Il arrive qu’un implant ne reste pas à sa place, tout comme il peut s’user ou rompre après plusieurs années. Ce n’est pas grave : il faut simplement prévoir une nouvelle intervention afin de corriger le problème. Une dureté de la zone opérée peut également survenir et entraîner des douleurs. Dans ce cas, une nouvelle opération est également nécessaire.

Les risques sont-ils les mêmes dans le cadre d’un lifting des seins ?

Un lifting des seins, contrairement à l’augmentation mammaire, n’implique pas de pose d’implants, ce qui limite grandement le risque de complication. La cicatrisation est tout de même un moment délicat, durant lequel peuvent survenir une tension douloureuse au niveau de l’incision, la rupture des points, ou, plus rare, une infection. Dans tous les cas, il est recommandé de consulter au plus tôt le spécialiste qui a procédé à l’intervention.